•   infos@ecpy-cm.org
  •   237 222 229 963
  Imprimer

Classe foraine spéciale fête de la jeunesse 2018

Dans le cadre des festivités marquant la célébration de la fête nationale de la jeunesse, l’Ecole Citoyenne et Politique de Yaoundé (ECPY), en partenariat avec le Ministère de la jeunesse et de l’éducation civique (MINJEC), a organisé les 09 et 10 février 2018, une classe foraine spéciale « fête de la jeunesse » sur le thème « Lutte contre les flux migratoires irréguliers : enjeux et défis pour le développement local ». Ce rendez-vous d’échange et de dialogue qui a regroupé une centaine de jeunes leaders estudiantins, de la société civile et des partis politiques  s’est tenu à l’amphithéâtre 700 de l’Université de Yaoundé I. 

Si l’objectif de ces deux jours d'activité consistait à continuer la sensibilisation des jeunes sur les risques et dangers de l’immigration clandestine, renforcer l’envie de cette jeunesse à vivre dans le territoire camerounais riche en opportunité de développement, il faut davantage situer cette initiative dans le cadre de l’engagement pris par l’ECPY, relatif à l’accompagnement des Institutions nationales et internationales dans la lutte contre les migrations irrégulières. Placé sous le haut patronage du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, la classe foraine a donné lieu à des interventions bien nourries. Ainsi, sous la modération du Dr Franck Ebogo, l’auditoire a eu droit à trois interventions portant sur l’ « Etat des lieux des migrations irrégulières au Cameroun et en Afrique » par Madame Amely James KOH-BELA, l’« Accueil et réinsertion des migrants de retour au Cameroun : Autopsie d’une politique publique nationale » par le Docteur Henri MBOHA NYAMSI et la « Présentation du Programme d'aide au retour et à l'insertion des jeunes de la diaspora », par Monsieur YOKO Yves Freddy, Coordonnateur du Programme d’Aide au Retour et a l’Insertion des Jeunes de la Diaspora au MINJEC.

En plus de ces interventions, l’on a également noté deux séquences de témoignage. L’une de Monsieur TOUKAM Bernard, ancien migrant clandestin en Lybie et rapatrié au Cameroun en décembre 2017 après avoir été plusieurs fois vendu comme esclave et l’autre témoignage de Madame Marlyse ETEME, ancienne migrante au Liban, qui durant de nombreux mois a été traité comme esclave par une famille libanaise. Les auditeurs ont pu également, à travers deux films-documentaires, se projeter dans le calvaire vécu par les candidats à l’immigration clandestine dans le désert et sur les côtes maghrébines.

Participation de l'Ecole à l'élection présidentielle du 07 octobre 2018

-------------

Dans le cadre de l’élection présidentielle prévue le 07 octobre 2018, l’Ecole Citoyenne et Politique de Yaoundé (ECPY), entend déployer sur le...

Plate forme de concertation sur l'utilisation des médias sociaux et la sincérité de la communication politique en contexte électoral

-------------

Dans quelques semaines, le peuple camerounais sera appelé aux urnes pour désigner le Président de la République.

Atelier de formation des hauts responsables politiques sur les droits civils et politiques et le rôle des acteurs en période électorale.

-------------

Après la convocation du corps électoral en vue de l’élection du Président de la République par décret présidentiel n° 2018/391 du 9 juillet 2018,...

Formation des femmes Elues

-------------

Ladite (Première session) session qui s’étale sur 3 jours (28 au 29 mai 2014) à pour objectif principal le renforcement des capacités managériales...

Sessions annuelles

-------------

Le grand mess du tout politique

Le Mot du Président Exécutif

-------------

Le jeu politique, depuis l’avènement du multipartisme, est marqué par un désenchantement du concept de démocratie qui laisse à penser que les dés...

Nos partenaires

-------------