•   infos@ecpy-cm.org
  •   237 222 229 963
  Imprimer

Session normale de Septembre 2014

La cérémonie protocolaire marquée par la présence d’un parterre d’invités parmi lesquels des représentants du Gouvernement et des Corps diplomatiques, a notamment été ponctuée par les discours tour à tour : du Maire de Yaoundé IIème, de la Représentante Résidente de la Friedrich Ebert, du Représentant du Secrétaire Général de l’OIF, et enfin du Président du Bureau Exécutif de l’ECPY.

Dans la même veine, La leçon inaugurale de cet atelier de promotion de la paix et de la démocratie a été magistralement faite par le Pr Joseph Vincent NTUDA EBODE, en sa qualité de Directeur scientifique de la session, au terme de laquelle il a planté le décor des trois jours de travaux qui ont alterné aussi bien les exposés théoriques que celles pratiques, pour des résultats probants.

Le déroulement des travaux s’est fait autour de quatre (4) sessions déclinées comme suit :

-          Session 1 : Etat des lieux des connaissances et pratiques actuelles de la démocratie dans les sociétés plurales : Etat des lieux et problématique de la multi culturalité en Afrique centrale, Modérée par le Docteur Viviane ONDOUA BIWOLE, Directeur adjoint à ISMP ;

-          Session 2 : Etat des lieux des connaissances et pratiques actuelles de la démocratie dans les sociétés plurales : Pouvoir politique, inclusion politique et sociale, Modérée par le Professeur Joseph Vincent NTUDA EBODE, Directeur scientifique du séminaire ;

-          Session 3 : Prospectives et élaboration d’un futur possible pour un mieux vivre ensemble dans les sociétés plurales en Afrique I ; Modérée par M. Apollin KOAGNE, Membre du Conseil scientifique de l’ECPY ; et

-          Session 4 : « Prospectives et élaboration d’un futur possible pour un mieux vivre ensemble dans les sociétés plurales en Afrique : les enseignements des expériences étrangères », Modérée par le Dr Brice MANKOU, Enseignant à l’Université de Lille 2.

Téléchargez tous les documents et exposés dans la section documentation.

Ce séminaire a été gratifié par la participation très active du Ministre congolais de la Jeunesse et de l’Education civique, Dr Anatole Collinet MAKOSSO. Le thème de son exposé s’intitulait « Dialogue intergénérationnel dans une société plurale : enjeux et perspectives en Afrique centrale. Le cas de la République Populaire du Congo »

Inscrivant son intervention dans la prospective, le Ministre a d’emblée fixé à 25 ans le cadrage temporel d’analyse pour l’invention des sociétés plurales. Pour y parvenir, il s’est appuyé sur deux écoles. Il s’agit de l’école de Solon selon laquelle il n’y a pas de démocratie idéale et universelle ; et de l’école de Lumumba qui postule l’écriture africaine de sa propre histoire. Après ces précisions méthodologiques, il a structuré sa communication en deux points :

-          la relativisation des sources individualistes et manichéennes de la démocratie occidentale ; et

-          le plaidoyer des réformes institutionnelles en Afrique.

Pour ce qui est de la relativisation des sources individualistes et manichéennes de la démocratie occidentale, l’orateur a postulé le recours au partage et au dialogue intergénérationnel comme modalités d’évitement des tensions sociales. Concernant le second point, le Dr Anatole Collinet MAKOSSO a d’abord mentionné des initiatives de dialogue intergénérationnel existantes, notamment au Burkina Faso, au Congo et au sein de l’Union Africaine. Il a ensuite recommandé la mise en place des conseils nationaux de la jeunesse ; le rejet de la politique du spoil system et l’institutionnalisation des technologies de partage du pouvoir, avec la prise en compte de tous les leaders à la prise de décision ; l’institutionnalisation des valeurs de partage, de dialogue et de consensus intergénérationnels ; la prise en compte des religions et des tribus dans la construction de la vraie démocratie.

En outre, les échanges ayant meublé les débats portaient sur :

-           la rebalkanisation de l’Afrique ;

-           l’oubli de la jeunesse dans les problématiques liées au genre dans les sociétés plurales ;

-           la pertinence de l’équilibre régional.

Dans l’optique de mener à bien l’étude de la thématique générale ainsi libellée : « Sociétés plurales, démocratie et dynamique de paix», le Conseil scientifique a formulé des sous-thèmes assortis des axes de réflexion qu’il a soumis aux différents groupes constitués en ateliers. Ils étaient présentés comme suit :

-          Atelier 1 : « Partis politiques et replis identitaires » ;

-          Atelier 2 : L’impact des langues sur l’intégration nationale ;

-          Atelier 3 : impact des médias sur la construction de la société ;

-          Atelier 4 : « le système éducatif peut-il aider à construire l’unité nationale ? » ; et

-          Atelier 5 :   Cameroun : Quelle identité nationale ?

Passée la restitution de ces travaux, le Pr Joseph Vincent NTUDA EBODE a procédé au bilan pédagogique de l’ensemble de la session régionale qui s’achevait sur une note positive. Ceci dit, la cérémonie solennelle de clôture a été marquée par les allocutions du Président du Bureau Exécutif de l’ECPY ainsi que du Représentant du Secrétaire Général de l’OIF qui ont tous deux félicités l’organisation et les participants pour leur rigueur et bonne tenue tout au long des trois (3) jours d’activités. La remise des attestations faisant suite à ces interventions, les auditeurs nationaux et étrangers après avoir manifesté leur satisfaction générale par la voix de leur représentant, ces derniers se sont séparés dans une ambiance conviviale.

Téléchargez tous les documents et exposés dans la section documentation.

Atelier de formation des hauts responsables politiques sur les droits civils et politiques et le rôle des acteurs en période électorale.

-------------

Après la convocation du corps électoral en vue de l’élection du Président de la République par décret présidentiel n° 2018/391 du 9 juillet 2018,...

Ouverture de la classe foraine départementale de Ngog-Mapubi

-------------

Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan d’action 2018, l’Ecole Citoyenne et Politique de Yaoundé (ECPY) a organisé une classe foraine...

Séance de travail avec des responsables de l’Association Démocratie Ouverte

-------------

seance-travail-democratie-ouverte

En visite dans la Capitale Française, le Président du Bureau Exécutif de l’Ecole, Honorable Vincent de Paul EMAH ETOUNDI, a tenu le 23 mai 2018,...

Formation des femmes Elues

-------------

Ladite (Première session) session qui s’étale sur 3 jours (28 au 29 mai 2014) à pour objectif principal le renforcement des capacités managériales...

Sessions annuelles

-------------

Le grand mess du tout politique

Le Mot du Président Exécutif

-------------

Le jeu politique, depuis l’avènement du multipartisme, est marqué par un désenchantement du concept de démocratie qui laisse à penser que les dés...

Nos partenaires

-------------